Boulevard de Strasbourg

Lors de l’agrandissement des fortifications à partir de 1852, le boulevard de Strasbourg va être créé à l’emplacement des anciennes fortifications Vauban (qui avaient été achevées en 1701). Cette avenue sera bordée d’immeuble de style haussmaniens (Lycée Peiresc, Opéra, etc.).

En parcourant d’Est en Ouest le Boulevard, on traverse tout d’abord les remparts de la ville via la Porte Notre-Dame.


La destruction de la porte en 1923 a donné lieu à la création de l’actuelle place Noël Blache.


Vue opposée de la Porte Notre Dame (vers l’Est). A Gauche, il s’agit de l’ancien Collège Rouvière inauguré en 1882.


Faisant face à la place de la Liberté, le magasin Aux Dames de France (actuellement Galerie Lafayette). Inauguré en 1912, le bâtiment a été détruit en 1944 par les bombardements alliés sur Toulon.




Angle Sud Est de la place de la Liberté. L’angle était occupé par la brasserie Guillaume Tell, suivent ensuite les cinémas « Casino » et « Kursall » (ou « Paris »).

En continuant vers l’Ouest de la Place de la Liberté, on distingue sur la gauche la Chambre de Commerce construite en 1912.
Sur la droite le palais liberté qui hébèrge le cinéma depuis 2003. Avant la deuxième guerre mondiale, le site abritait le cercle militaire et son jardin qui a été détruit par les bombardements en 1944.


Au niveau de la place Gabriel Péri, on trouve le palais de justice et l’avenue Lazare Carnot qui menait à la Porte de France (voir la page dédiée)

A l’extrémité Ouest du Boulevard se situait l’observatoire de la Marine à la place de l’actuel Holiday Inn (d’ailleurs le restaurant de l’Hotel s’appelle L’Observatoire).


En savoir plus :
Mes années 50 : Aux Dames de France. Très bon article sur l’histoire du magasin.
CCI Var – Histoire
Var Matin – Histoire du Boulevard de Strasbourg

(Article mis à jour le 10/09/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.